Skip to content

Dual Immersion

Cliquer sur les documents pour les télécharger.

Compte-rendu de la conférence du jeudi 25 octobre 2012

« La French Dual Language Immersion pour les enfants déjà bilingues : à prendre ou à laisser ? »

20 questions-réponses et 7 diapositives pour tout savoir sur la question…

Avec
Gregg Roberts : directeur des programmes d’immersion double en Utah
Kaye Murdock : responsable des programmes d’immersion double anglais-français
Marianne Levitre : professeur française de 4e année (4th grade)

  1. Mon enfant parle déjà couramment français. Va-t-il s’ennuyer ?
  2. Quelle place est accordée à la langue cible dans le programme par rapport au reste des matières ?
  3. Les devoirs sont-ils en anglais, en français ou les deux ?
  4. Dans quelle langue les tests sont-ils proposés ?
  5. Par rapport aux autres écoles publiques, certaines matières secondaires sont-elles éliminées pour libérer des plages de temps au profit de l’apprentissage de la langue cible ?
  6. Le niveau du programme scolaire général est-il inférieur à celui des autres écoles publiques en raison de l’accent mis sur la langue étrangère ?
  7. Comment puis-je m’assurer que mon enfant fait des progrès comparatifs à ceux des élèves des autres écoles publiques ?
  8. Les scores obtenus par les élèves des écoles d’immersion double aux tests standard sont-ils inférieurs à ceux des élèves des autres écoles publiques en raison de l’accent mis sur la langue cible ?
  9. Où les écoles d’immersion double se procurent-elles les manuels scolaires nécessaires à l’apprentissage des matières enseignées en français ?
  10. Les écoles d’immersion double proposent-elles aux enfants des moyens extra-scolaires pour enrichir leurs connaissances du français ?
  11. Les enfants déjà bilingues peuvent-ils rejoindre le programme en cours de route ?
  12. Quelles années du programme américain les écoles d’immersion double couvrent-elles ?
  13. Comment les élèves provenant d’écoles d’immersion double pourront-ils poursuivre leurs études universitaires ? Bénéficieront-ils d’un traitement de faveur en raison de leurs connaissances linguistiques avancées ?
  14. Comment les enseignants francophones sont-ils recrutés ?
  15. Les parents peuvent-ils faire du bénévolat dans les écoles d’immersion double ?
  16. L’ouverture d’un niveau maternelle est-il prévu ?
  17. Est-il prévu d’ouvrir une école d’immersion double anglais-français dans la ville de Salt Lake City même ?
  18. Combien d’élèves les écoles d’immersion double anglais-français comptent-elles à ce jour ?
  19. Ces programmes d’immersion double pourraient-ils être soudain interrompus en raison d’un manque de financement des autorités publiques ?
  20. Je souhaite en savoir plus sur les écoles d’immersion double en Utah. Où puis-je me renseigner ?

 • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

1. Mon enfant parle déjà couramment français. Va-t-il s’ennuyer ?

Le contenu des programmes d’immersion double est identique à celui de toutes les écoles publiques d’Utah, car cela est requis par la loi. Les enfants déjà bilingues, comme les autres, enrichiront donc leurs connaissances par l’apprentissage de ces matières nouvelles pour eux. Par exemple, les élèves apprennent des notions de mathématiques en français, mais selon le programme américain, à partir de la 1re année (1st grade) déjà.

Suivant les années, certaines matières sont enseignées majoritairement en anglais, tandis que les informations de base sont répétées en français, et vice versa. Comme les enfants non bilingues devront commencer par maîtriser la langue cible, leur apprentissage en sera ralenti, et jusqu’à la 2e ou 3e année (2nd ou 3rd grade), et il se peut, en effet, que les enfants déjà bilingues s’ennuient un peu pendant les cours donnés en français. L’enseignant peut toutefois leur proposer des exercices supplémentaires, plus avancés.

Parallèlement à l’acquisition orale de la langue, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture est rapidement abordé, au cours de la 1re année (1st grade) déjà. Les enfants déjà bilingues pourront donc également enrichir leur connaissance de la langue à ce moment-là, même si leurs progrès seront certainement plus rapides, au moins pendant les deux ou trois premières années, que ceux de leurs homologues non bilingues.

Comme les enfants bilingues sont plus avancés que les enfants non bilingues du point de vue de la pratique orale de la langue cible, ils sont les phares de la classe et stimulent l’apprentissage des autres élèves, ce qui peut considérablement renforcer leur estime d’eux-mêmes, d’autant plus si leur niveau d’anglais est inférieur à celui des enfants de langue maternelle américaine.

2. Quelle place est accordée à la langue cible dans le programme par rapport au reste des matières ?

Environ 50 % du contenu du programme est enseigné en français, tandis que l’autre moitié est enseignée en anglais. Au cours des premières années, la lecture et l’apprentissage linguistique sont enseignés en anglais pendant la moitié de la journée tout en renforçant le vocabulaire mathématique acquis dans la langue cible. Les mathématiques, les sciences sociales et les sciences sont enseignées en français tandis que les bases linguistiques de la langue cible sont transmises. L’art, la musique et l’éducation physique sont enseignés soit dans une langue, soit dans l’autre.

Aux niveaux supérieurs (4e à 6e année/4th-6th grade), les élèves apprennent à lire dans les deux langues. La majorité des cours de mathématiques est enseignée en anglais, tandis que les concepts et les applications de base sont soulignés en français. À partir de la 4e et 5e année (4th et 5th grade), les sciences sont enseignées en français et les sciences sociales, en anglais. En 6e année (6th grade), c’est l’inverse : les sciences sont enseignées en anglais et les sciences sociales en français. L’art, la musique et l’éducation physique sont enseignés soit dans une langue, soit dans l’autre.

À partir de la 7e à la 9e année (7th-9th grade), les élèves doivent suivre deux cours enseignés exclusivement en français. Par la suite, les élèves ont la possibilité d’apprendre une troisième ou quatrième langue.

3. Les devoirs sont-ils en anglais, en français ou les deux ?

Les devoirs sont exclusivement en anglais pour que les parents non bilingues puissent aider leurs enfants, si nécessaire.

4. Dans quelle langue les tests sont-ils proposés ?

En anglais exclusivement.

5. Par rapport aux autres écoles publiques, certaines matières secondaires sont-elles éliminées pour libérer des plages de temps au profit de l’apprentissage de la langue cible ?

Non, des cours d’art, de musique et d’éducation physique sont proposés au même titre que dans les autres écoles publiques, en fonction des revenus respectifs de chaque école. Le programme global est condensé par rapport aux autres écoles publiques, et c’est ce qui permet de libérer des plages de temps au profit de la langue cible.

6. Le niveau du programme scolaire général est-il inférieur à celui des autres écoles publiques en raison de l’accent mis sur la langue étrangère ?

Non, le contenu des programmes d’immersion double est identique à celui de toutes les écoles publiques d’Utah, car cela est requis par la loi. Toutefois, comme le contenu de base des matières est répété dans l’autre langue, le programme général est condensé pour permettre d’en aborder tout le contenu au même titre que les autres écoles publiques de l’Utah.

7. Comment puis-je m’assurer que mon enfant fait des progrès comparatifs à ceux des élèves des autres écoles publiques ?

Les responsables des écoles d’immersion double de l’Utah travaillent en étroite collaboration avec des consultants internationaux, spécialisés dans les écoles d’immersion double, pour s’assurer que les élèves progressent avec régularité, selon des critères internationaux spécifiques. Ces critères sont établis par le Label Franc Éducation, qui est le label officiel français d’éducation.

8. Les scores obtenus par les élèves des écoles d’immersion double aux tests standard sont-ils inférieurs à ceux des élèves des autres écoles publiques en raison de l’accent mis sur la langue cible ?

Non, selon les tests officiels, les élèves des écoles d’immersion double obtiennent des scores égaux ou supérieurs à la moyenne.

Le site suivant offre des informations comparatives sur les résultats obtenus par les différentes écoles publiques d’Utah : http://m.schooldigger.com/go/UT/schoolrank.aspx

9. Où les écoles d’immersion double se procurent-elles les manuels scolaires nécessaires à l’apprentissage des matières enseignées en français ?

Comme la loi exige que le contenu du programme des écoles publiques soit abordé en entier, les manuels américains sont traduits intégralement en français.

Les manuels nécessaires à l’apprentissage du français sont importés de France. Ils sont choisis sur les conseils de consultants sur place. En général, les élèves des écoles d’immersion double sont en retard d’un an par rapport à leurs homologues français (c.-à-d. que les manuels d’apprentissage de la langue française de niveau CP seront utilisés en 2e année/2nd grade, ceux de CE1 en 3e année/3rd grade, etc.)

La méthode de lecture choisie par les écoles d’immersion double d’Utah est « Super Gafi », aux éditions Nathan (http://www.nathan.fr/supergafi/home.asp).

10. Les écoles d’immersion double proposent-elles aux enfants des moyens extra-scolaires pour enrichir leurs connaissances du français ?

Oui, en proposant un abonnement annuel à des séries de livres français pour enfants correspondant à leur niveau (collections Max de l’École des Loisirs, http://www.ecoledesmax.com/) à raison d’un livre par mois durant l’année scolaire. Ces mêmes séries de livres sont également proposées aux élèves des écoles publiques en France.

Par ailleurs, des bibliothèques de livres en français sont actuellement constituées dans chacune des écoles d’immersion double proposant le français suivant les conseils de consultants en France. Ces écoles possèdent à l’heure actuelle une collection d’environ 230 ouvrages par établissement à laquelle sont continuellement ajoutés d’autres livres.

11. Les enfants déjà bilingues peuvent-ils rejoindre le programme en cours de route ?

Il est vrai que les écoles d’immersion double cherchent à attirer des élèves de langue maternelle française et à ce titre, ceux-ci pourraient éventuellement bénéficier de certaines faveurs. Toutefois, comme les élèves sont acceptés dans ces écoles suivant un système de loterie, cela pourra seulement être possible si la classe n’est pas déjà pleine à ce moment-là.

Les enfants déjà bilingues qui rejoindraient le programme en cours de route pourraient toutefois ne pas posséder le vocabulaire nécessaire en français de toutes les matières enseignées (mathématiques, par exemple) ni avoir les connaissances de lecture et d’écriture françaises apprises par les autres élèves à leur arrivée dans la classe.

12. Quelles années du programme américain les écoles d’immersion double couvrent-elles ?

Il est prévu d’offrir un programme d’immersion double allant de la maternelle (Kindergarten) jusqu’au niveau lycée (high school) inclus.

13. Comment les élèves provenant d’écoles d’immersion double pourront-ils poursuivre leurs études universitaires ? Bénéficieront-ils d’un traitement de faveur en raison de leurs connaissances linguistiques avancées ?

À leur entrée à l’université, les élèves bilingues provenant des écoles d’immersion double auront un avantage sur les autres, car ils pourront passer le test AP et suivre les cours AP (Advanced Program ou Programme avancé). Grâce au test AP qui leur permettra de faire valider leurs connaissances linguistiques déjà acquises, ils recevront des crédits universitaires presque gratuitement (ou moyennant une somme modique).

En effet, les universités de l’Utah se sont engagées à offrir des cours universitaires spécifiques correspondant aux besoins des étudiants provenant des programmes d’immersion double. Ces élèves pourront alors choisir de consacrer plus de temps à d’autres matières ou continuer à approfondir leurs connaissances linguistiques en suivant les cours de langues AP.

14. Comment les enseignants francophones sont-ils recrutés ?

Des programmes d’échange (Jules Verne) ont été établis avec la France et avec des universités françaises pour recruter des enseignants de langue maternelle française. Par ailleurs, des enseignants américains bilingues peuvent également prétendre à ces postes. Tous les enseignants recrutés sont « professeurs des écoles », c’est-à-dire qu’ils ont reçu une formation d’enseignant spécialisé en école maternelle ou primaire, soit l’équivalent de la certification aux États-Unis. Les enseignants français doivent être membres de l’Éducation nationale en France.

Chaque classe bénéficie de deux enseignants : le premier enseigne exclusivement les matières en anglais, tandis que l’autre enseigne exclusivement les matières en français. Dès le 2e semestre de la 1re année (1st grade), les élèves doivent uniquement communiquer en français, entre eux et avec l’enseignant, pendant les cours enseignés en français. L’anglais n’est plus autorisé du tout en classe.

À l’heure actuelle, 36 enseignants parlant français ont été engagés pour les niveaux maternelle (Kindergarten) à 4e année (4th grade), dont 17 francophones. Sur ces 17 francophones, 13 proviennent de France, par le biais du programme Jules Verne. Ces derniers peuvent rester en Utah pendant au moins deux ans.

15. Les parents peuvent-ils faire du bénévolat dans les écoles d’immersion double ?

Oui, ils y sont vivement encouragés.

16. L’ouverture d’un niveau maternelle est-il prévu ?

L’école d’immersion double du comté de Davis offre déjà le niveau maternelle (Kindergarten) en français. Ce niveau sera peut-être également proposé dans les autres écoles, mais pas tout de suite. Peut-être dans un an ou deux au plus tôt.

17. Est-il prévu d’ouvrir une école d’immersion double anglais-français dans la ville de Salt Lake City même ?

Rien n’est prévu à l’heure actuelle. Pour en savoir plus, contacter Mme Barbara Kuehl, directrice du programme et du développement professionnel du district scolaire de Salt Lake City, e-mail : barbara.kuehl@slc.k12.ut.us, tél. : (801) 578-8302, portable (801) 699-0863.

18. Combien d’élèves les écoles d’immersion double anglais-français comptent-elles à ce jour ?

2 200 enfants, et ce chiffre ne cesse d’augmenter.

19. Ces programmes d’immersion double pourraient-ils être soudain interrompus en raison d’un manque de financement des autorités publiques ?

Non, car ces programmes ne coûtent pas plus chers que les programmes traditionnels des écoles publiques.

20. Je souhaite en savoir plus sur les écoles d’immersion double en Utah. Où puis-je me renseigner ?

Contacter Mme Kaye Murdock, responsable des programmes anglais-français en Utah, e-mail : kayemurdock@gmail.com, tél. : (801) 907-1004.

Les sites suivants contiennent également une quantité d’informations utiles :

http://www.graniteschools.org/depart/teachinglearning/curriculuminstruction/dualimmersionprogram/Pages/DualImmersionSchools.aspx

http://www.schools.utah.gov/curr/dualimmersion/

http://utahfrenchimmersion.org/?page_id=19

 

ÉCOLES DE DUAL IMMERSION

Morning Side Elementary School
4170 South 3000 East
Salt Lake City, UT 84124-3075
Tél. : (385) 646-4924
Fax : (385) 646-4925

http://www.morningsideschool.org/

Diamond Ridge Elementary School
6034 West Mill Valley Lane (6365 South)
West Valley City, UT 84118-9315
Tél. : (385) 646-4858
Fax : (385) 646-4859

http://www.graniteschools.org/el/diamondridge/

Advertisements
%d bloggers like this: